Utilisation des hamacs en ergothérapie : une piste pour les enfants atteints de TDAH

Jugenheim, région de Hesse rhénane, février 2015 C´est avec une joie non dissimulée que je collabore depuis quelques temps au blog de vente en ligne www.haengematte.de.

On m´a récemment proposé d´écrire pour le blog de LA SIESTA : je dois dire que l´idée m´a carrément emballée, d´autant que le premier sujet à creuser concernait l´utilisation des hamacs dans le traitement ergothérapeutique des enfants atteints de TDAH. Un sujet ma foi particulièrement captivant!

Le hamac en ergothérapie: un outil à multiples facettes

Le TDAH (trouble de déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité), également appelé syndrome de Zappelphilipp, est depuis plusieurs années au cœur de toutes les conversations. Il s´agit des signes cliniques d´une maladie qui touche beaucoup de personnes (pas seulement les enfants !), et qui est en passe de devenir un problème de santé publique. Du temps où j´étais libraire, j´ai pu rencontrer de nombreux parents d´enfants atteints de TDAH. Mais que se cache-t-il derrière cet acronyme ? Comme je n´en avais qu´une vague idée, j´ai décidé de faire une petite investigation sur le sujet.

Une chose m´est apparue d´emblée évidente : le TDAH est sujet à de nombreux préjugés. D´aucuns le classent dans la catégorie des maladies modernes, soit un pur produit de notre époque. D´autres estiment qu´une mauvaise éducation est à l´origine de ce trouble. Ils ont tout faux ! Lorsque l´on évoque cette maladie, il faut savoir que l´on parle d´un trouble neurologique.

Voici ce qu´en dit le site www.ergotherapie.org :
« Le cerveau des personnes atteintes de TDAH est incapable de filtrer les informations lui parvenant de l´extérieur, et par extension de faire la différence entre les données importantes et accessoires. Ce raz-de-marée informatif submerge le cerveau et conduit à un trouble comportemental. À cela se rajoutent des dysfonctionnements partiels comme la difficulté à calculer de tête, à lire ou bien à écrire. Le TDAH ne disparaît pas avec l´âge, mais persiste à l´âge adulte ».

Je souhaitais savoir de quelle manière exactement le syndrome TDAH était d´ordinaire soigné, l´ergothérapie donnant en effet de bons résultats. Cette thérapie s´attache à traiter dans un premier temps les troubles de la motricité et de la perception. Les patients apprennent à mieux connaître leur corps et ses limites, dans un cadre rassurant. Le but de la manœuvre est de promouvoir notamment la motricité globale et la motricité fine, mais également d´améliorer les capacités de communication. Pour soigner un syndrome TDAH dans sa globalité, il convient de combiner plusieurs approches thérapeutiques : par exemple, des techniques d´apprentissage spécifiques, ou encore des activités ludiques de régulation psychomotrice.

La musique fait également partie de l´éventail d´outils employés en ergothérapie, permettant au patient d´exprimer pleinement ses sentiments et de travailler en profondeur sur ses problèmes.

Bref, pas mal de rouages sont imbriqués dans le traitement du syndrome TDAH. Les hamacs ont même commencé à faire des adeptes en ergothérapie: leur balancement agit en effet comme un stimuli sur les divers organes sensoriels qui sont primordiaux dans la capacité de concentration d´un enfant.

Les hamacs de plus en plus utilisés en ergothérapie

Et voici donc une chose qui me plait beaucoup: comme il a été constaté que l´utilisation des hamacs dans le traitement des enfants atteints du syndrome TDAH avait fait ses preuves, nous avons décidé, à LA SIESTA, de lancer une vaste étude sur le sujet. Son but : soutenir l´emploi thérapeutique des hamacs, pour venir en aide aux enfants touchés par cette maladie. L´étude sera menée par Mara Lodder, étudiante en ergothérapie, qui souhaite démontrer le rôle-clé des hamacs dans le traitement du TDAH.

Tu te demandes sûrement comment cette idée lui est venue? Et bien en fait, le sujet la passionne tellement qu´elle a décidé d´en faire son sujet de mémoire de licence. Et puis elle rêvait aussi de traiter d´un sujet en rapport avec les enfants. Et puis barouder sur le terrain plutôt que de rester planquée derrière des bouquins !

La plupart des petits adorent se balancer sur un hamac!

Ok, ok. Mais de quoi retourne exactement cette technique ? Il a déjà été prouvé que les stimulations provoquées par un hamac en mouvement ont un impact direct sur les organes sensoriels. Aucune étude ne prouve cependant concrètement l´intérêt d´une telle thérapie dans l´amélioration du syndrome TDAH. On sait juste que cela fonctionne.

Et si tu papotes cinq minutes avec n´importe quel ergothérapeute, il te dira que les hamacs font partie intégrante du traitement. Reste juste que personne n´a pris la peine à ce jour de faire une étude sur le sujet. La Recherche néglige complètement le TDAH, alors qu´il y plusieurs pistes à exploiter d´urgence. Il est grand temps de se mettre au boulot !

A LA SIESTA, nous sommes nous aussi convaincus de l´impact positif des hamacs dans le traitement du TDAH. Il faut laisser les enfants gigoter ! Ils peuvent en effet se défouler sur un hamac tout en participant aux exercices ludiques prescrits par l´ergothérapeute.

Gigoter dans un hamac: quelle bonne tranche de rigolade!

Quel est exactement l´impact de l´utilisation des hamacs dans le traitement de la maladie ?
Tu le sauras au prochain épisode !

Sources:
http://www.ergotherapie.org/2010/10/krankheitsbild-adhs/
http://www.ergotherapie.org/2013/02/adhs/

Tu as envie d´en savoir plus sur le TDAH? Tu trouveras des vidéos complémentaires en cliquant sur ce lien:

www.tdah-france.fr

Et ronge un peu ton frein : tu en sauras plus sur l´évolution de l´étude dans un prochain post !

Comments

comments